Friday, April 9, 2010

Yann Arthus Bertrand

Hello !

Et voila !
Yann Arthus Bertrand à lancé son expo au CAUDAN !
Vous savez ou aller ce week end !

Bon il parle un peu de l'éolien sur l'ile et s'étonne que l'éolien et le PV ne soit pas développé plus que cela.
J'ai envie de lui dire : Repasse dans 15 mois ...

Enjoy !


ÉNERGIE RENOUVELABLE Yann Arthus Bertrand :


" Dommage que l'État mauricien n'aide pas à la création d'éoliennes "

Yann Arthus Bertrand, journaliste activiste passionné de l'image, comme il se décrit, estime que Maurice aurait pu subvenir à sa consommation d'énergie en utilisant les énergies renouvelables, dont l'éolienne. Il trouve dommage que " l'État mauricien n'aide pas à développer cela ". Yann Arthus Bertrand rencontrait la presse hier, à Port-Louis, dans le cadre de l'exposition de photos La Terre vue du ciel, tenue en ce moment dans les allées du Caudan.

Durant son séjour à Maurice, Yann Arthus Bertrand a survolé l'île. Il affirme avoir trouvé le pays magnifique, avec une mer violente et des couleurs magnifiques. Les hôtels prédominent, dit-il, en qualifiant la vue de " catalogue touristique ". Il a fait des photos mais celles-ci ne font pas parties de l'exposition du Caudan. Les inclura-t-il dans d'autres expositions ? " Je ne sais pas. Peut-être. Je suis encore sous le charme du pays ", dit-il, en affirmant néanmoins " être surpris qu'il n'y ait pas beaucoup d'éoliennes à Maurice alors qu'il y a de bonnes énergies avec beaucoup de vent ". " C'est dommage que l'État mauricien n'aide pas pour l'avenir, qu'il n'y ait pas de subventions pour faire de l'éolienne. Vous pouvez produire de l'énergie localement avec le soleil que vous avez. C'est de l'énergie gratuite que vous avez ici ". Pour lui, Maurice est encore aux prémisses de son projet Maurice Île Durable (MID). De plus, il estime que la " biodiversité est quasi inexistante à Maurice ".

Parlant de son expérience, le photographe affirme qu'en quinze ans de pratique, depuis la première conférence de Rio, en 1992, il a grandi. Yann Arthus Bertrand affirme vouloir montrer la beauté de la Terre plus que l'impact de l'homme sur elle, à travers ses photographies. " Je veux montrer que la Terre est une œuvre d'art et sensibiliser les gens à sa préservation ", laisse-t-il entendre, en faisant ressortir qu'il a pris conscience de l'impact de l'homme sur la planète en rencontrant des scientifiques. " Tous ceux que je rencontre disent que ça ne peut pas continuer comme cela. Je suis devenu quelqu'un qui veut changer le monde. Chacun doit prendre ses responsabilités, nous sommes tous responsables ".

Si Yann Arthus Bertrand souhaite que des lieux photographiés le soient une nouvelle fois à l'avenir, il affirme n'avoir pas entamé ce projet. Trente ans après une première visite, il est toutefois revenu au Kenya dans le cadre de la réalisation du film Home et a constaté un grand changement. Cependant, dit-il, " vu du ciel, en photographie, on remarque les changements mais on ne voit pas les dégâts causés et l'état du monde que l'on peut distinguer que par des images satellites ".

Répondant à une question de la presse, Yann Arthus Bertrand affirme qu'en réalisant Home, il s'est rendu compte du paradoxe qui existe. " Il y a le progrès, on vit de mieux en mieux mais on sait qu'on ne peut pas continuer comme cela ". La vie, dit-il, est un miracle extraordinaire et ce qui l'intéresse " c'est de parler de l'intelligence incroyable de l'homme ". En revisualisant les images prises pour Home, Yann Arthus Bertrand affirme que son équipe et lui-même avaient " l'impression de faire un film sur la fin du monde ".

L'exposition qu'il propose actuellement au Caudan avec le soutien de la Mauritius Commercial Bank (MCB) compte 120 images de la Terre qu'il a prises du ciel. Le vernissage a eu lieu hier soir, lors d'une cérémonie au Blue Penny Museum. L'exposition est ouverte 24h/24 et sept jours sur sept jusqu'au 30 juin.


Source : www.lemauricien.com

1 comment:

  1. "Vous pouvez produire de l'énergie localement avec le soleil que vous avez." Eh ?!!! Ce n'est pas une mauvaise idée !!!!

    ;-)

    Merci pour l'article, j'avais oublié que Yann était dans le coin. Pour avoir vu l'exposition à Paris il y a quelques années, j'invite encore et encore tous les mauriciens à allez faire un tour au Caudan.

    Bonsoir !

    Jérémie

    ReplyDelete

http://www.mauritiusblogtracker.com