Monday, March 7, 2011

Lorsque la Religion tourne au vert à Maurice

Carême 2011 : la Lettre Pastorale de l’Evêque de Port-Louis axée sur l’écologie

Béatrice Hope
03/07/11 | Commentaires [0]


Carême 2011 : la Lettre Pastorale de l’Evêque de Port-Louis axée sur l’écologie



Modifier la taille du texte:A | A


comment
Commentaires


rate
Noter l'article

share
Partager et classer cet article

L’Evêque de Port-Louis, Mgr Maurice Piat, a orienté sa Lettre Pastorale pour le Carême 2011 sur l’écologie. Il demande aux Mauriciens de s’engager en faveur de la protection de l’environnement en faisant les bons gestes.

La lettre pastorale de Carême 2011 invite les Mauriciens à réfléchir et s’engager résolument en faveur de l’écologie. L’Evêque de Port-Louis, Mgr Maurice Piat, l’a présentée lors d’un point presse, en ce lundi 7 mars 2011, à l’Evêché, à Port-Louis. Le livret contenant la lettre pastorale s’intitule «Développer un nouvel art de vivre écologique».

Chaque exemplaire a été entièrement imprimé sur du papier recyclé, et contient un CD de la Lettre Pastorale en kreol. Il sera en vente dans les paroisses à partir du mercredi 9 mars, le premier jour du carême chrétien. Le prix du livret est fixé à Rs 50.

Dans la première partie de la Lettre Pastorale, est expliquée comment la crise écologique est la manifestation d’une crise morale. Dans la deuxième partie, comment une motivation spirituelle provenant de la foi en Dieu peut apporter le souffle nécessaire vers un renouveau dans l’art de vivre écologique. Dans la troisième partie, le lecteur trouvera quelques pistes pour s’engager sur cette voie.

Mgr Maurice Piat déplore la pollution des routes, des rivières et des lagons du pays et la mauvaise utilisation des ressources du pays, notamment l’eau. Selon lui, le combat écologique est entravé par trois blocages. Le fait que les gestes écologiques demandent des Mauriciens qu’ils changent leurs habitudes culturelles. Les impératifs de croissance qui promeuvent la consommation, voire la surconsommation alors que la planète ne peut pas la soutenir. Mais aussi, la léthargie des politiciens sur cette question, car ils craignent que leurs décisions ne les rendent impopulaires.

«Regarder la nature et les ressources comme un héritage à gérer et partager avec l’ensemble de la population», «considérer les autres comme des concitoyens au lieu de concurrents», ce sont les recommandations de l’Evêque de Port-Louis.

«Développer un nouvel art de vivre écologique», a pour couverture Noé et son arche. L’histoire de Noé est racontée dans la Bible. Sur ordre de Dieu, il a construit un grand bateau afin de sauver sa famille, ainsi que toutes les espèces animales du déluge. Mgr Maurice Piat pense qu’il faut s’inspirer de l’histoire de Noé. «Il faut des Noé dans notre société afin de construire un nouvel art de vivre, économiser les ressources, ne pas polluer, faire des jardins sur les dalles plates et cultiver des légumes...», déclare l’Evêque de Port-Louis.

A travers le Conseil des Religions, il a fait un appel aux représentants des autres religions de conscientiser leurs fidèles sur l’écologie. Pour sa part, Mgr Maurice Piat annonce que les toilettes des écoles catholiques fonctionneront bientôt à l’eau de pluie et que les élèves de ces établissements apprendront à cultiver potagers et jardins. D’autres projets verts seront initiés dans les collèges catholiques et à l’Evêché, à Port-Louis.

L’Evêque de Port-Louis, lance également un appel aux autorités compétentes de «donner le leadership qu’il faut pour organiser et rendre facile le tri des déchets».

Pour plus informations sur le carême chrétien, consulter le site internet du diocèse.

No comments:

Post a Comment

http://www.mauritiusblogtracker.com