Monday, June 11, 2018

Article de presse Recyclage Vs Waste to Energy


Bonjour à tous,

Voici un article qui contient des informations intéressantes sur le volume de déchets à Maurice :


Production d’énergie : le recyclage des déchets  provoque des tensions 



110618_mare_chicose.jpg
Le CEB veut utiliser entre 1 000 et 1 200 tonnes de déchets par jour pour produire de l’électricité. Une firme privée en utilise déjà 400 tonnes pour produire du compost, alors que le pays n’en produit que 1 200 tonnes. Dans le même temps, la réduction du volume de déchets à travers le pays demeure à l’agenda du gouvernement. 
Le Central Electricity Board (CEB) veut produire de l’électricité à partir de 1 000 à 1 200 tonnes de déchets par jour. En parallèle, la firme Solid Waste Recycling a besoin d’au moins 400 tonnes au quotidien pour sa production de compost. Il y a un problème qui se pose au niveau du volume de déchets puisque le pays n’en produit pas  plus de 1 200 tonnes par jour. Si on souligne le fait que le ministère de l’Environnement, avec le soutien de l’Agence française de développement (AFD), souhaite réduire les déchets produits à Maurice, on a du mal à comprendre la stratégie  du gouvernement. 
Les derniers chiffres de Statistics Mauritius indiquent qu’en 2016, le pays a produit 444 695 tonnes de déchets,soit un peu plus de  1 200 tonnes de déchets par jour. De ce volume, la firme Solid Waste Recycling utilise entre 400 et 600 tonnes par jour pour produire du compost. 
Du côté du CEB, cependant, le projet Waste to Energy a pris de l’ampleur. En 2016, on comptait encore sur 600 tonnes de déchets municipaux par jour pour la production d’électricité. Or, dans l’appel d’offres  lancé récemment pour trouver un opérateur, c’est le chiffre de 1 000 tonnes qui est évoqué. Mais certains sont même allés jusqu’à mentionner 1 200 tonnes. 
Le ministre de l’Environnement, Étienne Sinatambou, avait confié au Défi Quotidien, en mai dernier, que le projet  du CEB devrait utiliser jusqu’à 400 000 des 444 695 tonnes que produit le pays annuellement. Ce qui laissera 122 tonnes par jour à Solid Waste Recycling. Or, l’unité de compostage de cette entreprise a besoin d’un peu moins de 400 tonnes de déchets par jour, au minimum.
La politique du ministère de l’Environnement vient compliquer la situation. Le Solid Waste Management Recycling Division de ce ministère  prépare un programme de réduction des déchets en collaboration avec l’AFD. 
Platform Moris Lanvironnman a récemment émis un communiqué rappelant que les acteurs du secteur étaient toujours dans l’attente d’une réponse sur l’avancée du projet. Un des membres de la plateforme s’interroge sur cette politique contradictoire : « Comment un ministère peut-il revoir sa stratégie de gestion des déchets quand le CEB lance en même temps un appel d’offres pour utiliser 1 000 tonnes de déchets par jour. »
Source : https://defimedia.info/production-denergie-le-recyclage-des-dechets-provoque-des-tensions

No comments:

Post a Comment

Logo

Logo